Un envoyé spécial du Vatican assiste à l’investiture du nouveau président taïwanais

Le nouveau président Lai Ching-te avec Hsiao Bi-khim, vice-présidente, en janvier 2024 après les élections générales. Le nouveau président Lai Ching-te avec Hsiao Bi-khim, vice-présidente, en janvier 2024 après les élections générales. © Trong Khiem Nguyen / PDM 1.0 DEED
Lecture 4 min

Mgr Charles Brown, actuellement nonce apostolique aux Philippines, a participé en tant qu’envoyé spécial du Saint-Siège aux célébrations du 20 mai à Taipei, organisées pour l’investiture du nouveau président taïwanais William Lai. À cette occasion, le ministère des Affaires étrangères de l’île a déclaré que « Taïwan et le Saint-Siège ont une amitié profonde et solide » et s’est engagé à poursuivre la collaboration avec le Saint-Siège afin de « soutenir le bien et la dignité de l’humanité ».

Mgr Charles Brown, actuellement nonce apostolique aux Philippines depuis 2020, a participé en tant qu’envoyé spécial du Saint-Siège à la cérémonie d’investiture du nouveau président taïwanais Lai Ching-te, le 20 mai à Taipei. Pour l’occasion, Mgr Brown s’est rendu à Taïwan du 19 au 21 mai. Lai Ching-te, mieux connu sous son nom anglais William Lai, 64 ans, membre du parti DPP (Parti démocrate progressiste), a été élu le 13 janvier comme 8e président de l’île.

Son parti a remporté les élections pour le troisième mandat consécutif malgré les menaces grandissantes de la Chine, qui a essayé d’influencer les élections à Taïwan, qu’elle considère comme une province rebelle. Après avoir nommé Mgr Brown comme envoyé spécial pour la cérémonie, le pape François l’a chargé de transmettre ses félicitations au nouveau président, ainsi que ses prières pour le succès de tout le peuple taïwanais.

Mgr Brown a également assisté au banquet d’État de l’ancienne présidente Tsai Ing-wen le 19 mai. Il était accompagné de Mgr Stefano Mazotin, chargé d’affaires de la nonciature apostolique à Taipei, durant la cérémonie d’investiture, les présentations de vœux et autres festivités. Les célébrations du 20 mai à Taipei pour l’investiture du nouveau président William Lai (et de la vice-présidente Hsiao Bi-khim) comprenaient notamment un tir de canon, le passage de la garde d’honneur et un défilé aérien. Mgr Brown et Mgr Mazotin ont participé ensemble au banquet d’État organisé le 20 mai, ainsi qu’à une audience avec William Lai.

« Taïwan et le Saint-Siège ont une amitié profonde et solide basée sur les valeurs universelles et partagées que sont la liberté, la paix et les droits de l’homme », a confié le ministère taïwanais des Affaires étrangères dans une déclaration, en évoquant une relation « riche » et aux « multiples facettes ». Le ministère s’est engagé à ce que Taïwan continue de collaborer avec le Saint-Siège afin de « soutenir le bien et la dignité de l’humanité ».

Le nouveau président a appelé Pékin à cesser ses « intimidations »

Après son investiture, le nouveau président a appelé Pékin à cesser ses « intimidations » et à permettre à Taïwan de décider de son avenir. Durant son discours de 30 minutes, William Lai a affirmé vouloir envoyer un message de paix en soulignant qu’une « ère glorieuse est arrivée pour la démocratie à Taïwan ». Selon CNN, il a décrit l’île comme un « lien important » dans une « chaîne globale de démocraties », tout en réitérant sa détermination à défendre sa souveraineté.

« Le futur de la République de Chine [nom officiel de Taïwan] sera décidé par ses 23 millions d’habitants. L’avenir que nous décidons n’est pas seulement celui de notre nation, mais celui du monde », a-t-il souligné. Taïwan est de fait une nation souveraine et démocratique, même si l’île n’a jamais déclaré officiellement son indépendance, en maintenant le « statu quo », tandis que la Chine considère Taïwan comme son territoire et continue de menacer de l’annexer militairement.

Près de 4 % des quelque 24 millions de Taïwanais sont chrétiens, selon les chiffres officiels. Les bouddhistes sont près de 35 %, les taoïstes 33 %, et les personnes sans religion sont environ 19 %. L’Église catholique à Taïwan compte environ 300 000 membres pour un archidiocèse et six diocèses. Taïwan n’a pas de statut souverain aux Nations unies, mais l’île maintient des relations diplomatiques avec 14 États et des relations commerciales avec près de 47 États. Les États-Unis sont ses alliés les plus puissants, et le Vatican est le seul État européen à conserver des relations diplomatiques avec Taïwan. Le Vatican entretient des relations diplomatiques officielles avec Taipei depuis le 23 octobre 1942.

(Avec Ucanews)